Al Khawarizmi, grand mathématicien, surnommé père de l’algèbre a vécut sous le règne du calife Al Mamum. Au sein de la maison de la sagesse, fondée par ce dernier, Al Khawarizmi et d’autres scientifiques traduisaient les manuscrits grecs et étudiaient l’algèbre, la géométrie ou encore l’astronomie. Dans son traité, Kitab al jabr w’al muqabalah, il va trouver une manière astucieuse de résoudre les équations du second degré. 

 

Cet article Al Khawarizmi, père de l’algèbre est apparu en premier sur What The Fake.