Sélectionner une page

INTERNATIONAL – Les autorités iraniennes ont dénoncé ce dimanche 29 décembre l’“ingérence” de Paris dans l’affaire de Fariba Adelkhah, une anthropologue franco-iranienne détenue en Iran pour des accusations d’“espionnage”.

L’Iran ne reconnaît pas la double nationalité. La France a convoqué vendredi l’ambassadeur d’Iran à Paris pour dénoncer la détention “intolérable” de Fariba Adelkhah ainsi que d’un autre chercheur français, Roland Marchal.