Longtemps ignorées des médecins, les capacités olfactives des animaux ont finalement montré la voie: de nouveaux outils sensitifs bioélectroniques identifient des maladies à partir de l’haleine. Lire la suite