Sélectionner une page

MÉDIAS – Un mépris partagé. Nadine Morano et Frédéric Beigbeder s’en sont tous les deux pris à la radio du service public France Inter, ce week-end des 28 et 29 décembre. L’eurodéputée dénonce un média “gauchiste sectaire”, approuvant l’écrivain qui fustigeait les “fonctionnaires du rire”.

Le chroniqueur du Figaro a lancé la première salve de critiques dans les colonnes du Valeurs Actuelles samedi. À l’occasion de la promotion de son dernier livre, L’homme qui pleure de rire, Frédéric Beigbeder a taclé le service public et plus particulièrement France Inter: 

“J’en ai ras-le-bol des petits rires autosatisfaits de nombreux fonctionnaires du rire, qui glissent des leçons de morale dans leurs billets prévisibles de chansonniers politiques dignes du Don Camilo, bien à l’abri derrière l’institution et le prestige du service public”, lance-t-il avant de qualifier la radio d”’enceinte soi-disant bobo et décontractée” où “la terreur règne”. Rappelons que jusqu’en 2018 et pendant trois ans, l’écrivain tenait une chronique sur France Inter.

″Ça m’arrache les tripes de financer cette radio du service public gauchiste sectaire”

Il a également dénoncé dans le Figaro le principe de “tête de Turc du moment”. “C’est une des choses qui m’ont le plus révolté: comment des jeunes gens de gauche, qui se disent ouverts et tolérants, peuvent passer leur temps à enfoncer des personnes déjà à terre?” Il étaye sa réflexion en citant Yann Moix, Roman Polanski… et Carlos Ghosn. “Des rigolos libertaires qui se réjouissent qu’on jette un homme en prison sans jugement? Non, mais on va où, là?”.

Un point de vue que Nadine Morano n’a pu que partager, comme elle le fait savoir ce dimanche 29. Sur Twitter, l’élue Les Républicains explique: “Chaque fois que je paie ma redevance, ça m’arrache les tripes de financer cette radio du service public gauchiste sectaire qui passe son temps à nous vomir dessus grâce à nos impôts. France Inter est une honte!”. 

Il faut dire que cela fait maintenant plusieurs années que Nadine Morano nourrit une rancœur tenace envers France Inter qui refuse de l’inviter sur son plateau, depuis au moins 2015, selon L’Express. Elle-même se dit “blacklistée”

En février 2018, Charline Vanhoenacker avait même ivré un billet parodique grimée en Nadine Morano, comme vous pouvez le voir ci-dessous. De qui contrarier l’intéressée.

 

 À voir également sur Le HuffPost: